Hommage à Alfredo Pérez Rubalcaba

Le Centre pour le dialogue humanitaire (HD) regrette profondément la mort prématurée d’Alfredo Pérez Rubalcaba (28 juillet 1951 – 10 mai 2019), ancien Ministre de l’intérieur et Vice Premier ministre du Gouvernement espagnol, pour ne citer que deux parmi les nombreux postes à responsabilité qu’il a occupés au cours de sa longue carrière politique. Cependant il était surtout, et avant tout, un architecte et chef de file du long et difficile processus ayant permis de mettre un terme à plus de cinq décennies de violence armée de l’ETA.

Comme beaucoup le savent, cette paix durement gagnée a été façonnée à des moments et de façon clé par Alfredo Pérez Rubalcaba – en sa qualité de ministre au gouvernement, chef de file politique et individu –  grâce à son sens du leadership, ses décisions, sa vision et son engagement en faveur de la paix et de la démocratie. Nombreux sont ceux qui ont rendu hommage ces derniers jours au fonctionnaire dédié qu’il était ainsi qu’au rôle central qu’il a joué dans la transition démocratique espagnole. Mais il était bien plus que cela. Alfredo Pérez Rubalcaba était un homme d’État et un artisan de la paix. Il avait la vision, le leadership, l’engagement, la volonté et l’audace de prendre des risques, ainsi que la générosité et la stature politique nécessaires aux mesures difficiles qui doivent être prises pour atteindre la paix après des années de violence. Il s’agit là du défi le plus difficile auquel quiconque puisse faire face.

Nous avons, à HD, discrètement travaillé avec Alfredo des années durant afin de mettre un terme à la violence de l’ETA et rétablir la paix. Cet accomplissement est l’œuvre de nombreux acteurs de différentes origines et de convictions diverses. Mais tous ceux qui ont été impliqués savent qu’Alfredo a joué, aux moments les plus critiques, un rôle clé dans le cadre des efforts quasi-impossibles visant à mettre un terme à la violence et la destruction, et à permettre un nouveau départ.

Nous sommes honorés de l’avoir connu. Nous sommes honorés d’avoir travaillé avec lui. Alfredo Pérez Rubalcaba comptait parmi les hommes les plus illustres de son pays. Un défenseur intrépide et engagé de la démocratie et de ses compatriotes. Son infatigable engagement en faveur de la paix – une paix dont tous profitent aujourd’hui – est le plus grand des nombreux accomplissements de sa longue carrière au service de l’intérêt public.

Nous le saluons aujourd’hui. Repose en paix, Alfredo.

***FIN***