Un troisième cycle de dialogue de haut niveau sur la crise libyenne a lieu en Suisse

Dans le cadre des consultations qu’il organise régulièrement avec des représentants libyens, le Centre pour le dialogue humanitaire (HD) a convié en Suisse, du 12 au 14 février, plus de 50 personnalités influentes du pays pour examiner les causes de la crise actuelle et étudier des solutions pour la résoudre rapidement. 

Tous les invités, qui comptaient des leaders politiques, des acteurs des milieux d’affaires et du secteur de la sécurité ainsi que des chefs tribaux, ont participé à ce dialogue à titre personnel. Les listes de participants qui avaient circulé sur les médias sociaux avant la rencontre étaient fabriquées de toutes pièces : HD a pour principe de ne jamais révéler à l’avance les noms de ses invités afin de préserver l’intégrité de ses processus de dialogue.

Les participants se sont penchés sur plusieurs questions clés et notamment la conception d’un processus de consultation nationale qui permette de trouver une solution à la crise actuelle, les moyens de mettre fin à la période de transition, et la façon dont les institutions centrales souveraines ainsi que les autorités locales pourraient être renforcées.

HD a invité Ghassan Salamé, le représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies en Libye, à participer à certaines discussions.

L’organisation espère que cette rencontre viendra compléter utilement son travail actuel qui vise à promouvoir la stabilité du pays, renforcer les autorités locales et soutenir la fourniture de services de première nécessité aux citoyens libyens.

***FIN***

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience possible et améliorer les performances de notre site.
Pour plus d’informations, merci de consulter nos Mentions Légales.
Certains contenus ou fonctionnalités ne sont pas disponibles car ils sont incompatibles avec vos préférences de cookies!

Le service appelé « %SERVICE_NAME% » utilise en effet des cookies qui sont désactivés. Pour avoir accès à ce contenu, merci d’activer les cookies : Cliquez ici pour modifier vos préférences de cookies.