Signature d’un accord de paix majeur entre le Gouvernement centrafricain et 14 groupes armés

Le Centre pour le dialogue humanitaire (HD) salue la signature aujourd’hui à Bangui, en République centrafricaine (RCA), d’un important accord de paix entre le gouvernement de la RCA et 14 groupes armés. 

L’accord, qui a été paraphé par l’ensemble des parties hier à Khartoum, au Soudan, est le résultat de 10 jours d’intenses négociations qui se sont déroulées dans la capitale soudanaise du 24 janvier au 2 février 2019. Il marque l’aboutissement de l’Initiative de l’Union Africaine pour la paix et la réconciliation en RCA.

Selon les termes de cet accord, dénommé Accord pour la paix et la réconciliation en Centrafrique, les parties se sont engagées à faire cesser les violences, consolider les bases de l’Etat, promouvoir une gouvernance inclusive, et offrir réparation aux victimes des crises successives qui ont frappées le pays. Les parties ont également trouvé un compromis sur un mécanisme de justice transitionnelle en soutien au processus de réconciliation nationale. 

Fondé sur la récente Constitution de la RCA et les recommandations du Forum National de Bangui (Pacte républicain pour la paix, la réconciliation et la reconstruction de 2015), l’Accord offre un cadre consensuel et pragmatique de stabilisation de la RCA. 

«Aujourd’hui les protagonistes centrafricains ont signé un accord dont ils ont négocié chaque mot et chaque virgule. Leur responsabilité quant à sa mise en œuvre en est d’autant plus grande vis-à-vis du peuple centrafricain meurtri par des années de violence. » a déclaré Freddy Nkurikiye, Représentant Spécial de HD pour l’Afrique Centrale et l’Afrique de l’Ouest. 

HD œuvre pour la paix en RCA depuis 2007. L’organisation a notamment joué un rôle central lors du dialogue politique inclusif de 2008, du Forum de Bangui de 2015 et du processus électoral de 2016. HD a également appuyé l’Initiative Africaine jusqu’à la conclusion de l’Accord. L’organisation demeure à la disposition des parties pour soutenir leurs efforts de paix, notamment en matière de justice et de réconciliation.  

HD remercie les parties ainsi que l’équipe de facilitation de l’UA pour leur confiance. L’organisation souhaite également exprimer sa gratitude à l’Union européenne pour son soutien financier qui lui a permis d’opérer au service de la paix en Centrafrique depuis 2014.

***FIN***

Pour consulter l’accord de paix, veuillez cliquer ici.

Pour plus d’informations, veuillez contacter le Représentant spécial de HD pour l’Afrique Centrale et l’Afrique de l’Ouest, M. Freddy Nkurikiye, par téléphone au +236 75 15 23 25 ou au +41 79 388 35 31, ou par email à nkurikiye@hdcentre.org.

Pour plus d’informations sur le Centre pour le dialogue humanitaire (HD), prière d’envoyer un email à : pr@hdcentre.org.

  • Atelier sur la Convention de L’Afrique Centrale et la Gestion des Armes Légère et de Petite Calibre
    A l’occasion de l’entrée en vigueur en mars 2017 de la Convention de Kinshasa sur le contrôle des armes légère et de petite calibre (ALPC), de leurs munitions et de toutes pièces et composantes pouvant servir à la fabrication, réparation et assemblage, la Coordination de désarmement, démobilisation, réintégration et rapatriement (DDRR) de la Présidence de la République centrafricaine (RCA) et le Centre pour le dialogue humanitaire (HD) ont organisé, le 5 avril 2017, un atelier de réflexion sur l’application de la Convention de Kinshasa en RCA.
  • HD soutient la 2ème phase de formation des leaders religieux et communautaires sur la non-violence active
    Trente cinq leaders religieux et communautaires ont été formés durant deux semaines sur la non-violence active et les valeurs culturelles et religieuses. C’est une initiative du Centre Catholique Universitaire avec le soutien du Centre pour le dialogue humanitaire. La cérémonie de fin de la formation a eu lieu le samedi 07 mai dernier.