Signature d’un accord de paix entre les communautés peulh, dogon et dafing de la commune d’Ouenkoro du Cercle de Bankass au Mali

Les communautés peulh, dogon et dafing de la commune d’Ouenkoro, dans le Cercle de Bankass dans la région de Mopti au Mali, ont signé, vendredi 16 août 2019, un accord de paix mettant un terme au conflit intercommunautaire qui les oppose depuis plus d’une année.

Fruit d’une médiation entreprise depuis un mois par les autorités locales et des ressortissants de la localité avec l’appui du Centre pour le dialogue humanitaire (HD), l’Accord a été signé à Ouenkoro par les leaders des trois communautés, ainsi que les représentants des groupes d’auto-défense dogon et peulh.

Par le biais de cet Accord, les parties se sont notamment engagées à :

  • Cesser et faire cesser le recours à la violence ;
  • Faciliter le retour rapide des populations qui, du fait des affrontements, se sont déplacées vers Mopti, Bamako et le Burkina Faso ;
  • Contribuer à la levée des embargos autour des villages et des foires de la commune d’Ouenkoro ;
  • S’opposer aux vols de bétail quelle que soit la communauté de son propriétaire, et restituer les animaux volés à leurs propriétaires ;
  • Encourager les leaders communautaires à s’engager en faveur de la paix en diffusant des messages de cohésion et d’apaisement ;
  • Diffuser l’Accord au niveau communautaire et rendre compte de sa mise en œuvre de manière régulière auprès des communautés.

Par ailleurs, les parties au conflit se sont engagées à approcher l’ensemble des groupes armés opérant dans la commune – qu’ils proviennent du Mali ou des communes voisines de Barani, Din et Kombori au Burkina Faso – afin d’obtenir qu’ils respectent la dynamique de paix voulue par les parties signataires.

Certains contenus ou fonctionnalités ne sont pas disponibles car ils sont incompatibles avec vos préférences de cookies!

Le service appelé « Google Youtube » utilise en effet des cookies qui sont désactivés. Pour avoir accès à ce contenu, merci d’activer les cookies : Cliquez ici pour modifier vos préférences de cookies.

Le conflit, qui trouve son origine dans la compétition pour l’accès aux ressources naturelles, a été exacerbé par la forte présence de groupes armés communautaires dans le Cercle de Bankass ainsi que les affrontements entre les groupes djihadistes et l’Etat dans la région de Mopti.

L’Accord d’Ouenkoro s’inscrit dans le cadre des efforts de médiation déployés par HD (également connu sous le nom de Centre Henry Dunant pour le dialogue humanitaire) en soutien à la stabilisation des régions frontalières entre le Mali, le Niger et le Burkina Faso.

L’organisation souhaite exprimer sa gratitude au Canada pour son soutien à ses activités dans la région.

***FIN***

Une copie de l’accord de paix d’Ouenkoro est disponible ici : https://www.hdcentre.org/wp-content/uploads/2019/08/Accord-Ouenkoro-août-2019.pdf

Pour plus d’informations, merci d’envoyer un email à pr@hdcentre.org.

  • Signature d’un accord de paix entre les communautés Dafi, Samoko, Peulh, Dogon et Bozo de la commune de Baye dans la région de Mopti au Mali
    Les communautés Dafi, Samoko, Peulh, Dogon et Bozo de la commune de Baye, dans le cercle Bankass de la région de Mopti au Mali, ont signé le jeudi 25 juillet 2019 à Baye, un accord de paix mettant un terme au conflit communautaire qui les oppose depuis une année.
  • Signature d’un accord de paix entre les communautés Peulh et Dogon de Koro dans la région de Mopti au Mali
    Les communautés Peulh et Dogon du cercle de Koro au Mali ont signé un accord de paix intercommunautaire le 28 août 2018 à Sevare, dans la région de Mopti, mettant ainsi un terme au conflit qui les oppose depuis plus d’une année.
  • Signature d’un accord humanitaire entre les communautés d’agriculteurs et d’éleveurs ainsi que les chasseurs du Cercle de Djenné dans la région de Mopti au Mali
  • Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience possible et améliorer les performances de notre site.
    Pour plus d’informations, merci de consulter nos Mentions Légales.