Signature d’un accord de paix entre les communautés peulh et arabe mahamid à Diffa au Niger

Les communautés peulh et arabe mahamid des communes de Foulatari, N’guelbeli, Goudoumaria et Mainé Soroa de la région de Diffa au Niger, ont signé dimanche 23 décembre 2018 un accord de paix mettant un terme à plus d’une année d’affrontements intercommunautaires.

Fruit d’une médiation de trois mois menée par le Centre pour le dialogue humanitaire (HD), l’accord a été signé dans la ville de Diffa par les représentants désignés des deux communautés.

Par ce traité, ces dernières s’engagent à :

Respecter et faire respecter les règles d’accès aux ressources pastorales ;

Mener conjointement des missions de sensibilisation auprès des membres de leurs communautés sur les règles d’accès à l’eau et sur les rôles et responsabilités des comités officiels de gestion des points d’eau existants ;

Recourir systématiquement aux autorités traditionnelles et administratives pour résoudre les différends éventuels ;

S’opposer aux vols de bétail quelle que soit la communauté du propriétaire ;

Encourager les jeunes et les leaders d’opinion à s’engager en faveur de la prévention des conflits et la recherche de solutions négociées aux différends ;

Organiser conjointement des séances de prières collectives pour la paix et la cohésion sociale.

Les affrontements entre les deux communautés trouvent leur origine dans une lutte pour l’accès aux ressources naturelles dans la région de Diffa. Ces affrontements ont entrainé de nombreux blessés ces derniers mois. Les tensions liées à l’accès aux ressources naturelles sont en augmentation dans la région du fait du déplacement des populations en raison du conflit qui oppose Boko Haram aux Etats de la sous-région (Niger, Nigeria, Tchad et Cameroun).

Initiée à la demande des deux communautés, la médiation menée par HD a rassemblé l’ensemble des parties ayant une influence sur le conflit parmi lesquelles les chefs traditionnels, religieux et communautaires, ainsi que les représentants des jeunes des deux communautés signataires et des associations d’éleveurs. La signature de l’accord est intervenue en présence du Gouverneur de la région de Diffa ainsi que des Préfets et des Maires des communes concernées.

« Les communautés démontrent à travers cet accord que la médiation et le dialogue peuvent leur permettre de mieux gérer les conséquences de la crise qui secoue actuellement la région. » a déclaré Abdel Kader Sidibé, Chef de mission HD pour le Sahel.

La médiation de l’accord du 23 décembre 2018 s’inscrit dans le cadre du mandat donné à HD par la Haute Autorité à la Consolidation de la Paix (HACP) du Niger et qui vise à soutenir les efforts de prévention et de gestion des conflits entrepris par les Comités Communaux de Paix (CCP) de la région de Diffa.

HD souhaite exprimer sa gratitude à l’Union européenne pour son soutien à son action à Diffa.

***FIN***

L’accord de paix du 23 décembre 2018 entre les communautés peulh et arabe mahamid est disponible ici.

Pour plus d’informations, merci d’envoyer un email à pr@hdcentre.org.

  • Signature d’un accord de paix entre les communautés Peulh et Dogon de Koro dans la région de Mopti au Mali
    Les communautés Peulh et Dogon du cercle de Koro au Mali ont signé un accord de paix intercommunautaire le 28 août 2018 à Sevare, dans la région de Mopti, mettant ainsi un terme au conflit qui les oppose depuis plus d’une année.
  • Centre du Mali : le groupe armé Dan Nan Ambassagou déclare un cessez-le-feu unilatéral
    Les responsables du groupe armé Dan Nan Ambassagou, issus de la communauté Dogon, ont déclaré un cessez-le-feu unilatéral le 2 juillet 2018 à Mopti, dans le cadre du conflit qui les oppose aux acteurs armés communautaires peulh, dans la région du centre du Mali.
  • Signature d’un accord de paix entre les communautés Idourfane et Ibogolitane à la frontière entre le Mali et le Niger
    Les communautés Idourfane et Ibogolitane des régions de Gao et Ménaka au Mali et de Tillabéry au Niger, ont signé, mardi 20 novembre 2018 à Gao, un accord mettant un terme au conflit meurtrier qui les oppose depuis plus d’une année.
  • Youssouf Toloba et son groupe armé Dan Nan Ambassagou signent un engagement en faveur d’un cessez-le-feu au Centre du Mali
    Le Centre pour le dialogue humanitaire (HD) a facilité, jeudi 27 septembre 2018 à Sévaré, au centre du Mali, la signature par Youssouf Toloba et son groupe armé Dan Nan Ambassagou, d’un engagement unilatéral en faveur d’un cessez-le-feu, dans le cadre du conflit qui les oppose à d’autres groupes armés communautaires.