Le gouvernement sénégalais et les séparatistes casamançais du MFDC font progresser le processus de paix avec une feuille de route pour le désarmement

BISSAU, GUINÉE-BISSAU – Se rapprochant de la résolution pacifique de la plus ancienne insurrection d’Afrique, le gouvernement sénégalais et les factions sud du mouvement séparatiste MFDC de Casamance se sont mis d’accord sur la feuille de route d’un dépôt des armes et se sont engagés à travailler à un retour à la paix. Il s’agit de la plus grande avancée dans un processus long de huit années qu’a facilité le Centre pour le dialogue humanitaire (HD).      

Le général César Atoute Badiate du MFDC (photo ci-dessus) et l’amiral Papa Farba Sarr du Sénégal ont signé l’accord après deux jours de pourparlers discrets sous les auspices de la Guinée-Bissau. Umaro Sissoco Embaló, président de la Guinée-Bissau et président en exercice de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest, a présidé la cérémonie de signature en tant que garant de l’accord.

Cet accord intervient après une déclaration d’intention pour une résolution du conflit facilitée par HD en novembre 2021 entre le gouvernement du Sénégal et les fronts sud du Mouvement des forces démocratiques de Casamance (MFDC). 

Le nouveau document, qui décrit les modalités du désarmement et réaffirme l’engagement des parties à trouver une solution négociée au conflit, reste confidentiel pour le moment. Les travaux relatifs à la remise des armes commenceront en octobre prochain. 

« Cette déclaration constitue une avancée majeure après 40 ans de conflit et sept rencontres de négociations au Sénégal, au Cap-Vert et en Guinée-Bissau au cours des trois dernières années. Il reste encore beaucoup de travail à faire, mais il est très encourageant de constater que la confiance et le respect entre les parties se renforcent », a déclaré Alexandre Liebeskind, directeur de l’Afrique francophone pour HD. 

« L’engagement des Présidents Embaló et Macky Sall d’assurer la sécurité des combattants qui déposent les armes est déterminant pour la poursuite des discussions sur un accord de paix global. HD reste déterminé à soutenir les parties dans leurs efforts pour parvenir à la paix et créer un avenir meilleur. »

Regardez le reportage sur la cérémonie de signature réalisé par RTS1 Sénégal 

Depuis 2014, HD a travaillé avec toutes les parties au conflit et les acteurs influents afin de créer une plateforme de négociation inclusive et légitime entre le gouvernement et le MFDC. Le conflit en Casamance, une région séparée par la Gambie du reste du Sénégal, a été alimenté par un sentiment de marginalisation politique et économique.

HD souhaite remercier l’Union européenne pour son soutien continu au processus et les différentes parties pour leur confiance.

HD est la principale organisation internationale de diplomatie privée œuvrant à la prévention et à la résolution des conflits armés par le dialogue et la médiation. Avec des équipes et des projets en Afrique, au Moyen-Orient, en Eurasie, en Asie et en Amérique latine, HD est actif dans le rétablissement de la paix dans plus de 75 % des conflits armés à travers le monde.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience possible et améliorer les performances de notre site.
Pour plus d’informations, merci de consulter nos Mentions Légales.