Début d’un processus historique de conférence nationale en Libye

(Vous trouverez ci-dessous une version de ce communiqué de presse en langue arabe). Le Centre pour le dialogue humanitaire (HD) salue le lancement aujourd’hui d’une série de consultations publiques impliquant des Libyens issus de toutes les franges de la société. Ces consultations auront lieu dans tout le pays au cours des prochains mois, dans le cadre du Processus de la Conférence nationale (PCN) libyen.

Le PCN, qui fait partie intégrante du Plan d’action des Nations Unies pour la Libye, vise à donner à tous les Libyens, et notamment ceux qui n’ont pas pu prendre part au processus politique jusqu’à présent, l’occasion de participer à l’élaboration d’une réponse à la crise actuelle. Il représente une chance unique, pour tous les Libyens, de contribuer au renforcement de la stabilité, de faire avancer la réconciliation nationale, et de façonner l’avenir de leur pays.

Le PCN ne cherche pas à remplacer les autres piliers du Plan d’action des Nations Unies (le processus d’amendement électoral, constitutionnel et de l’Accord politique libyen), mais à les renforcer et à garantir que l’approche adoptée soit conforme à la volonté du peuple libyen. Les résultats de ce processus de consultations formeront le socle de la conférence nationale. Le PCN cherche également à compléter les efforts de rapprochement en cours, sous la direction du Représentant spécial du Secrétaire général, Dr Ghassan Salamé, et de la Mission d’appui des Nations Unies en Libye.

« Le lancement du PCN donne un nouvel élan à la recherche d’une solution à la crise en Libye. » a déclaré David Harland, Directeur exécutif de HD. « C’est l’occasion pour tous les Libyens de proposer des solutions et de réfléchir à l’avenir qu’ils souhaitent offrir à leurs enfants. »

Les deux premières consultations publiques du PCN se sont tenues aujourd’hui à Benghazi et à Zouara. Elles seront suivies de consultations publiques supplémentaires organisées dans d’autres lieux à travers le pays et à l’étranger au cours des mois à venir.

M. Ghassan Salamé a adressé ses félicitations aux citoyens libyens qui ont participé aujourd’hui aux consultations publiques et a exprimé sa gratitude à l’égard de HD pour son soutien au PCN.

HD souhaite remercier les autorités libyennes pour leur coopération et invite tous les Libyens à participer activement au PCN, que ce soit en personne ou par voie électronique.

***FIN***

Une version en langue arabe de ce communiqué de presse est disponible ici.

Pour en savoir plus, veuillez envoyer un courriel à l’adresse pr@multaqawatani.ly ou bien consulter le site Internet du PCN pour accéder à des contenus en langue arabe : www.multaqawatani.ly.

Vous pouvez également suivre le PCN sur Facebook – Multaqa.Libya – et sur Twitter : @multaqalibya

  • Un troisième cycle de dialogue de haut niveau sur la crise libyenne a lieu en Suisse
    Dans le cadre des consultations qu’il organise régulièrement avec des représentants libyens, le Centre pour le dialogue humanitaire (HD) a convié en Suisse, du 12 au 14 février, plus de 50 personnalités influentes du pays pour examiner les causes de la crise actuelle et étudier des solutions pour la résoudre rapidement.
  • Les maires libyens tiennent une réunion historique afin de promouvoir la stabilité de leur pays
    Le Centre pour le dialogue humanitaire (HD) félicite les maires libyens qui se sont réunis cette semaine en Tunisie, faisant preuve d’un patriotisme et d’une unité sans précédent en cette période de crise. Pour la première fois depuis que le conflit a éclaté il y a sept ans, la quasi-totalité des municipalités et des autorités locales du pays se sont réunies, pendant trois jours, pour chercher ensemble des moyens de mettre fin à la violence et aux souffrances de tous les citoyens libyens.
  • Communiqué – Réduction des tensions et promotion de la stabilité en Libye
  • Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience possible et améliorer les performances de notre site.
    Pour plus d’informations, merci de consulter nos Mentions Légales.