Signature d’un accord de paix entre les communautés Peulh et Dogon de Koro dans la région de Mopti au Mali

Les communautés Peulh et Dogon du cercle de Koro au Mali ont signé un accord de paix intercommunautaire le 28 août 2018 à Sevare, dans la région de Mopti, mettant ainsi un terme au conflit qui les oppose depuis plus d’une année.

Fruit d’une médiation de trois mois menée par le Centre pour le dialogue humanitaire (HD) dans le cercle de Koro dans la région de Mopti, l’accord a été signé par 34 chefs de villages dogons et peulhs des localités du cercle affectées par le conflit.

Par cet accord, les deux communautés s’engagent à :

  • Condamner conjointement tout acte de violence susceptible d’être commis à l’avenir par l’un des membres de leur communauté ;
  • Se référer aux autorités militaires compétentes en cas de menaces ou d’attaques, et demander à l’ensemble des groupes armés de cesser leurs affrontements ;
  • Sensibiliser les jeunes et les leaders d’opinion pour qu’ils s’engagent en faveur de la paix ;
  • Privilégier le recours aux mécanismes traditionnels de médiation pour prévenir et gérer leurs différends ;
  • Se mobiliser conjointement pour un accès sans violence aux ressources naturelles ;
  • Respecter les us et coutumes de chacune des communautés ;
  • Mobiliser conjointement les autorités étatiques pour appuyer leurs efforts de réconciliation.

Cet accord met ainsi un terme à plus d’une année d’affrontements communautaires en lien notamment avec l’accès aux ressources naturelles dans la région.

Signature de l’accord de paix entre communautés dogon et peulh, 28 août 2018, Sevare, Mali

L’ensemble des communautés affectées par le conflit a été consulté dans les mois qui ont précédé la médiation de l’accord de paix lui-même. Ces consultations avaient pour objectif de s’assurer de la pertinence de ce dernier pour les communautés et de leur implication dans sa future mise en œuvre.

HD a également renforcé la portée du processus de paix en facilitant un dialogue complémentaire avec des groupes armés circulant dans la région de Mopti. Ces derniers ont été consultés à chaque étape du processus de paix, y compris lors de la négociation de l’accord. Les autorités maliennes ont, elles aussi, été tenues étroitement informées de la médiation conduite par HD.

« Cet accord de paix représente une étape importante dans l’apaisement des violences qui ont durement affecté le cercle de Koro et les deux communautés au cours de l’année qui vient de s’écouler. » a expliqué Abdelkader Sidibé, Chef de mission de HD pour la région du Sahel. « Les prochaines étapes, et notamment celles visant à permettre aux communautés d’accéder à des services sociaux de base, mais aussi la levée des embargos et check points, ainsi que le retour des déplacés, seront tout aussi cruciales pour permettre à la région de retrouver le chemin de la stabilité. ».

Dans un contexte régional des plus volatiles, HD apportera également son soutien au comité de suivi de l’accord composé de représentants des deux communautés. Mis en place lors de la signature de l’accord, le comité aura pour objectif d’en appuyer la mise en œuvre.

Signature de l’accord de paix entre communautés dogon et peulh, 28 août 2018, Sevare, Mali

L’accord signé le 28 août s’inscrit dans le cadre plus large des efforts de médiation déployés par HD depuis 2017 au sein des communautés frontalières du Mali, du Burkina Faso et du Niger sur mandat des autorités nationales des trois Etats. Ces efforts ont pour but de pacifier la région.

L’organisation souhaite exprimer sa gratitude au Canada pour son soutien à ses activités dans la région.

Certains contenus ou fonctionnalités ne sont pas disponibles car ils sont incompatibles avec vos préférences de cookies!

Le service appelé « Google Youtube » utilise en effet des cookies qui sont désactivés. Pour avoir accès à ce contenu, merci d’activer les cookies : Cliquez ici pour modifier vos préférences de cookies.

***FIN***

Pour plus d’information, merci d’envoyer un email à pr@hdcentre.org

Une copie de l’accord de paix est également disponible ici: https://www.hdcentre.org/wp-content/uploads/2018/08/Accord-de-paix-entre-les-communautés-Dogon-et-Peulh-du-cercle-de-Koro-28-août-2018.pdf

  • Centre du Mali : le groupe armé Dan Nan Ambassagou déclare un cessez-le-feu unilatéral
    Les responsables du groupe armé Dan Nan Ambassagou, issus de la communauté Dogon, ont déclaré un cessez-le-feu unilatéral le 2 juillet 2018 à Mopti, dans le cadre du conflit qui les oppose aux acteurs armés communautaires peulh, dans la région du centre du Mali.
  • Accord de cessation des hostilités entre deux communautés Touaregs rivales du Mali
    Les communautés Daoussahaq (Tarbanassa et Ibhawan) et Imajgan (Targaitamout) de la région de Ménaka au nord du Mali ont renouvelé le 1er juin leur engagement en faveur de la mise en œuvre de l’accord de cessation des hostilités signé entre les deux communautés Touaregs le 28 avril 2018 à Niamey, au Niger.
  • Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience possible et améliorer les performances de notre site.
    Pour plus d’informations, merci de consulter nos Mentions Légales.