Un ancien ministre des Affaires étrangères de la Norvège prend la tête du Conseil de fondation du Centre pour le dialogue humanitaire

Le Centre pour le dialogue humanitaire (HD) a le plaisir d’annoncer que M. Espen Barth Eide a été élu Président de son Conseil de fondation vendredi 14 juin 2019 à Genève, en Suisse. Il succède à M. l’Ambassadeur Pierre Vimont qui quitte sa fonction de Président après avoir guidé le Conseil trois années durant et en assumera désormais la Vice-Présidence.

« HD joue un rôle unique dans le cadre des efforts de résolution des conflits armés que nous menons dans le monde entier. » a déclaré M. Eide. « Je suis donc très honoré de diriger son Conseil de fondation. »

M. Eide a rejoint le Conseil de HD en 2013 et en est devenu le Vice-Président en 2016. En outre, il a supervisé son Comité opérationnel jusqu’en 2019. M. Eide est membre du Parlement norvégien. Avant son élection en septembre 2017, il a occupé la fonction de Conseiller spécial du Secrétaire général des Nations unies pour Chypre entre 2014 et 2017, et a, à ce titre, présidé les négociations en vue de la réunification de l’île. Entre 2014 et 2016, M. Eide a également exercé la fonction de Directeur du Forum économique mondial (World Economic Forum, WEF) à Genève. Il a en outre été ministre des Affaires étrangères de Norvège jusqu’au mois d’octobre 2013. Au cours des dix années qu’il a passées au sein du gouvernement norvégien, il a occupé les postes de ministre de la Défense, ministre adjoint des Affaires étrangères et ministre adjoint de la Défense. Avant de rejoindre le gouvernement, M. Eide a mené une carrière académique travaillant en tant que chercheur à l’Institut norvégien des affaires internationales (NUPI), dont il a également dirigé le Département de politique internationale.

En tant qu’homme politique et diplomate aguerri, la contribution de M. Eide à HD sera inestimable, alors même que l’organisation tente de s’adapter à la nature changeante des conflits. Ses connaissances et son expertise approfondies sur les questions de relations internationales et de rétablissement de la paix aideront HD à évoluer et à faire face aux tendances dominantes des guerres actuelles ainsi qu’au nombre croissant de menaces émergentes auxquelles les médiateurs font face, parmi lesquelles le populisme et le crime organisé, ainsi que la militarisation des réseaux sociaux et du cyberespace.

« Il a tout fait ; c’est un véritable érudit et un  homme d’État. Un stratège parmi les plus éclairés. Nous avons beaucoup de chance. » a déclaré M. David Harland, Directeur exécutif de HD.

HD souhaite également exprimer sa gratitude à M. l’Ambassadeur Vimont pour son leadership au cours des trois dernières années, période durant laquelle l’organisation a obtenu des résultats opérationnels significatifs et étendu ses activités de rétablissement de la paix à l’échelle internationale, tout en renforçant ses procédures de gestion administrative. HD se réjouit que M. l’Ambassadeur Vimont poursuive son engagement auprès de l’organisation en qualité de Vice-Président du Conseil.

HD est également ravi que Mme Sarah F. Cliffe endosse les fonctions de Présidente du Comité opérationnel du Conseil, dont la mission est de superviser le programme d’activités de l’organisation. Mme Cliffe a rejoint le Conseil de fondation en 2015. La richesse de son expérience dans plusieurs pays émergeant d’un conflit ou en transition politique sera extrêmement précieuse pour orienter les opérations de HD et permettre à l’organisation d’anticiper les grandes tendances du rétablissement de la paix.

***FIN***

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience possible et améliorer les performances de notre site.
Pour plus d’informations, merci de consulter nos Mentions Légales.