Sanam Naraghi Anderlini on Gucci gangsters and Yemeni mums

The founder and CEO of the International Civil Society Action Network, Sanam Naraghi Anderlini MBE, calls for a complete rethink of international approaches to conflict resolution to better reflect the increasing fragmentation of warfare. Sharing first-hand accounts of her encounters with Gucci gangsters in Jamaica and South Africa’s Knitting Needles Guerrilla, and recounting a dash after a foreign minister through the corridors of the UN, she demonstrates the importance of diversifying voices at the negotiating table and how the pivotal UNSC Resolution 1325 established a new discourse for the inclusion of women in peacemaking. 

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience possible et améliorer les performances de notre site.
Pour plus d’informations, merci de consulter nos Mentions Légales.
Certains contenus ou fonctionnalités ne sont pas disponibles car ils sont incompatibles avec vos préférences de cookies!

Le service appelé « %SERVICE_NAME% » utilise en effet des cookies qui sont désactivés. Pour avoir accès à ce contenu, merci d’activer les cookies : Cliquez ici pour modifier vos préférences de cookies.