Ukraine

HD intervient à plusieurs niveaux en Ukraine. Ses activités ont pour objectif de développer une compréhension mutuelle et de réduire les tensions par le biais d’un dialogue dont le but est de parvenir à une solution politique qui puisse mettre fin au conflit.

Historique

Triangle

Depuis 2014, le conflit armé qui déchire la région de Donbass, en Ukraine, a causé la mort d’environ 10 000 personnes et le déplacement de centaines de milliers d’autres. Durant l’été 2014, les combats se sont intensifiés jusqu’à ce que les parties parviennent au septembre à un accord de cessez-le-feu à Minsk, sous les auspices de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE). Suite à une recrudescence des violences, un nouveau cycle de négociations en février 2015 a renforcé les accords de cessez-le-feu de Minsk et donné lieu à une série de mesures de mise en oeuvre. Quatre groupes de travail thématiques ont été créés pour aborder les questions politiques, économiques, humanitaires et de sécurité.

Malgré certaines avancées, les combats se poursuivent le long de la ligne de contact. Le dialogue officiel se heurte à un contexte de plus en plus difficile. Sur le plan géopolitique, l’Occident et la Russie ont rompu de nombreuses voies d’échanges officiels, et, au niveau régional, les relations entre la Russie et l’Ukraine continuent à se détériorer.

Depuis le début de ses activités en Ukraine en décembre 2013, HD a mis en place un certain nombre d’initiatives de dialogue visant à introduire des idées novatrices et une expertise comparative dans le processus officiel. Elles visent également à empêcher que la polarisation entre les parties au conflit et leurs circonscriptions respectives ne s’accentue.

Activités

Triangle

HD intervient à plusieurs niveaux afin de développer une compréhension mutuelle et réduire les tensions par le biais du dialogue, le but étant de parvenir à une solution politique qui puisse mettre fin au conflit.

Les activités de l’organisation viennent compléter le processus officiel de Minsk en offrant un cadre informel qui favorise l’émergence d’idées créatives et la discussion autour d’expériences comparables issues d’autres contextes. HD fait appel à des experts internationalement reconnus dans divers domaines, notamment la justice transitionnelle, afin d’explorer des solutions innovantes aux côtés d’acteurs influents. Certaines des idées développées par le biais de ces approches sont intégrées dans le processus de dialogue officiel.

Depuis le début de la crise, l’organisation entretient des contacts étroits avec les acteurs officiels et la communauté internationale, avec qui elle communique sur les conséquences humanitaires du conflit. Lorsque les combats se sont intensifiés durant l’été 2014, HD a rencontré les parties prenantes à Donetsk et Louhansk pour évoquer la situation humanitaire. En août, ces discussions ont abouti à la Déclaration sur la protection des populations civiles, signée par les autorités de fait (les « Républiques populaires » autoproclamées de Donetsk et Louhansk) et par certains des bataillons alignés avec Kiev. Ce processus a permis à HD d’ouvrir une voie de communication entre les autorités de fait et des agences humanitaires.

L’organisation a par ailleurs examiné le manque à gagner économique ainsi que les défis écologiques liés à la crise ukrainienne, dans le but de développer des mesures susceptibles de restaurer la confiance entre les parties sur des questions d’intérêt commun. Une étude économique a évalué les conséquences du conflit sur le commerce le long de la ligne de contact et a identifié les conditions susceptibles de rétablir le commerce intérieur ukrainien à son état antérieur à la crise.

Sur le plan écologique, HD a facilité une étude sur les conséquences environnementales du conflit dans la région de Donbass dans le but de promouvoir la coopération entre les deux parties. Le conflit a causé de graves problèmes écologiques qui, s’ils ne sont pas traités de façon adéquate, risquent d’avoir des conséquences catastrophiques sur la vie et la santé des habitants, d’entraîner des dégâts irréversibles sur les cours d’eau et les terrains agricoles et industriels mais aussi d’anéantir les perspectives de redressement économique du Donbass. Les répercussions d’un désastre écologique seraient terribles non seulement pour les territoires qui ne sont pas contrôlés par le gouvernement, mais aussi pour les autres régions d’Ukraine ainsi que de vastes parties de la Russie, et peut-être au-delà.

HD a également coopéré avec la société civile dans les régions de l’est et du sud de l’Ukraine dans le but de désamorcer les tensions et d’éviter que la population ne se divise davantage. L’organisation soutient la société civile dans ses efforts pour analyser les tensions qui règnent dans ces régions et trouver des réponses à certains problèmes idéologiques générateurs de conflits, notamment les divergences entre les groupes pro-Maïdan et anti-Maïdan, entre les personnes déplacées internes et les communautés hôtes, et entre les populations locales et leurs autorités. À Kharkiv, par exemple, HD soutient un projet de dialogue qui rassemble les autorités locales, les forces de sécurité et des membres de la communauté locale dans le but d’empêcher les tensions de dégénérer en conflit.

Soutien financier

Triangle

HD tient à remercier les gouvernements du Canada, de l’Allemagne et du Royaume-Uni pour le soutien généreux qu’ils apportent à ce projet.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience possible et améliorer les performances de notre site.
Pour plus d’informations, merci de consulter nos Mentions Légales.
Certains contenus ou fonctionnalités ne sont pas disponibles car ils sont incompatibles avec vos préférences de cookies!

Le service appelé « %SERVICE_NAME% » utilise en effet des cookies qui sont désactivés. Pour avoir accès à ce contenu, merci d’activer les cookies : Cliquez ici pour modifier vos préférences de cookies.