Myanmar – Résoudre la crise dans l’État de Rakhine

Le conflit dans l’État de Rakhine a gagné en intensité en août 2017 se transformant en crise transfrontalière suite à la fuite de près de 700 000 Rohingyas apatrides vers le Bengladesh. HD travaille actuellement à résoudre cette crise multidimensionnelle, l’une des plus graves crises migratoires qu’ait connue l’Asie, en menant de front un dialogue avec les autorités du Myanmar ainsi qu’avec les pays affectés par la crise.

Contexte 

L’engagement de HD dans la résolution du conflit dans l’État du Rakhine remonte à 2012 et la flambée de violences communautaires qui a touché la région à l’époque. L’organisation travaille depuis lors à la résolution de la crise et à la gestion de son impact sur la région. Prenant en compte les dimensions multiples de cette crise, HD travaille dans l’État de Rakhine, mais également à l’échelle régionale avec l’ensemble des pays affectés.

Les attaques perpétrées à l’encontre de plusieurs postes de polices entre 2016 et 2017 et la réponse des forces de sécurités birmanes qui s’en est suivie, ont conduit à une forte détérioration de la situation dans la région et le déplacement de près de 700 000 réfugiés vers le Bengladesh. Ces événements ont une nouvelle fois souligné les implications de la crise à l’échelle régionale, notamment pour le Bengladesh voisin qui a recueilli un grand nombre de réfugiés sur son sol.

Activités

Au sein même de l’État de Rakhine, HD a travaillé à améliorer les relations entre les différentes communautés ainsi qu’entre ces dernières et le gouvernement du Myanmar. Il a également mis son expertise en matière de dialogue et de négociation à disposition des leaders communautaires et des autorités aussi bien dans l’État de Rakhine qu’à Naypyitaw. En 2015, l’organisation a également apporté son appui à l’ensemble des parties prenantes au sein de l’État de Rakhine dans la tenue d’élections libres, pacifiques et justes. HD a par ailleurs conseillé la Commission consultative Rakhine dirigée par Kofi Annan dans la mise en place d’une feuille de retour pour l’amélioration de la situation dans l’État.

A l’échelle régionale, HD a fourni une plateforme pour l’organisation de discrètes rencontres entre les pays affectés par la crise devant leur permettre de se rencontrer régulièrement afin de discuter des développements dans l’État de Rakhine et de l’impact de ces derniers sur la région, ainsi que d’identifier des solutions à la crise. Depuis la détérioration de la situation suite aux événements d’octobre 2016 et d’août 2017, l’accent a été mis sur l’amélioration des relations bilatérales entre le Myanmar et le Bengladesh. Afin de permettre aux personnes affectées par la crise actuelle d’être entendues, HD a également consulté les populations concernées afin d’identifier leurs besoins et leurs souhaits et d’inclure ses derniers dans les discussions à l’échelle internationale.