Médiation et soutien au processus de paix en Casamance – Sénégal

En 1982 une rébellion séparatiste a vu le jour en Casamance, région au Sud du Sénégal, et donner naissance à l’un des plus vieux conflits en Afrique encore non résolu à ce jour. Dans cette région enclavée entre la Gambie, la Guinée Bissau et l’océan Atlantique, et bien que le conflit soit désormais de basse intensité, un processus de réconciliation demeure nécessaire. C’est ainsi que HD, présent sur le terrain depuis 2014, appuie le processus de paix en Casamance.

Contexte

La Casamance est une région du Sénégal séparée du reste du pays par la Gambie. Cette séparation physique a fait naître un sentiment de marginalisation politique et économique qui a alimenté, dès les années 1980, une rébellion séparatiste menée par le Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (MFDC). Le conflit a aujourd’hui perdu en intensité mais n’a toujours pas été résolu, malgré une succession de processus de paix. En raison de désaccords internes, le MFDC s’est progressivement scindé en quatre factions, compromettant la poursuite des efforts de paix.

Dès son élection en mars 2012, le Président Macky Sall a tendu la main aux rebelles casamançais, initiant un dialogue avec le front Nord du MFDC avec le soutien de la Communauté de Sant’Egidio. En 2014, le gouvernement a mandaté le Centre pour le dialogue humanitaire (HD) afin de relancer les négociations interrompues en 2013 avec les trois Fronts Sud du mouvement. Si ce conflit est largement oublié, il est important qu’un accord de paix permette le retour des rebelles à la vie civile et la normalisation définitive de la vie quotidienne des casamançais, et réponde aux griefs qui les ont amenés à prendre les armes. Un processus de réconciliation devra également être négocié afin de guérir les plaies du passé et de prévenir la résurgence de la violence.

Activités

Depuis 2014, HD œuvre à l’instauration des conditions nécessaires à la poursuite de négociations politiques entre le gouvernement et les trois Fronts Sud du MFDC. Ayant établi des contacts avec l’ensemble des parties au conflit et des acteurs ayant une influence sur ce dernier (Etat, groupes armés, diaspora, société civile), HD concentre ses efforts sur l’établissement d’une plateforme de négociation inclusive et légitime permettant aux trois Fronts Sud d’élaborer une stratégie de négociation cohérente. En particulier, HD a pour objectifs de :

  • Promouvoir la mise en place d’un dialogue politique inclusif entre les parties. Pour ce faire, l’organisation encourage l’implication de tous les acteurs ayant une influence sur le conflit afin que les solutions proposées soient acceptées par tous ;
  • Appuyer les négociations entre l’Etat sénégalais et les trois Fronts Sud du MFDC en amont et à l’aval de la médiation officielle afin de renforcer cette dernière. Pour ce faire, HD soutient les parties au conflit dans la détermination de leurs griefs, revendications et lignes rouges.

Donateur

HD souhaite remercier l’Union européenne pour son soutien à ce projet au Sénégal depuis 2014.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience possible et améliorer les performances de notre site.
Pour plus d’informations, merci de consulter nos Mentions Légales.