Aceh, Indonésie

En 1999, HD a lancé le tout premier processus de dialogue jamais entrepris entre le gouvernement de la République d’Indonésie et les dirigeants du Mouvement pour un Aceh libre (GAM). De 2000 à 2003, l’organisation a officiellement facilité le processus de paix entre les représentants des deux camps.

Le GAM luttait depuis plusieurs décennies pour l’indépendance de la province indonésienne d’Aceh. Pendant cette période, marquée par de violents affrontements entrecoupés d’accalmies, plus de 12 000 personnes ont trouvé la mort, des milliers ont été déplacées et des maisons, des écoles et des équipements publics ont été détruits. En 2005, un mémorandum d’entente signé à Helsinki a abouti à la résolution officielle du conflit.

Activités

L’objectif poursuivi par HD à Aceh était de contribuer, par le biais de la médiation, à une résolution durable du conflit entre le gouvernement indonésien et le Mouvement pour un Aceh libre.

Le 9 décembre 2002, à Genève, HD a facilité la signature d’un Accord de cessation des hostilités entre les deux parties. Dans les mois qui ont suivi, des progrès considérables ont été réalisés dans la mise en œuvre de cet accord, notamment la création d’une mission de surveillance tripartite chargée de superviser son application. Pendant cette période, le nombre d’affrontements armés et de morts a diminué de façon spectaculaire dans la province.

Suite à l’émergence de désaccords entre le gouvernement indonésien et le GAM sur plusieurs questions, notamment celle de la démilitarisation, un Conseil conjoint a été convoqué à Tokyo les 17 et 18 mai 2003 dans le but de débloquer la situation. Les deux parties ne sont néanmoins pas parvenues à trouver un terrain d’entente et, quelques heures seulement après la clôture du Conseil conjoint, le 18 mai, la loi martiale a été déclarée à Aceh.

Suite au tsunami qui a frappé le pays le 26 décembre 2004, des représentants de HD travaillant à Aceh, Jakarta et Stockholm ont rencontré des représentants officiels du gouvernement indonésien et du GAM à plusieurs reprises pour les inciter et les préparer à entamer de nouveaux pourparlers. Les deux camps ont rapidement repris les négociations sous les auspices de l’organisation finlandaise Crisis Management Initiative. Le 15 août 2005, après cinq cycles de négociations, le gouvernement de la République d’Indonésie et le Mouvement pour un Aceh libre ont signé un accord de paix à Helsinki.

Accords et déclarations

Galerie de photos

Publications sur ce thème

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience possible et améliorer les performances de notre site.
Pour plus d’informations, merci de consulter nos Mentions Légales.