Notre action

Le Centre pour le dialogue humanitaire (HD) a pour mission

d’aider à prévenir, atténuer et résoudre les conflits armés

par le biais du dialogue et de la médiation.

{:en}Mediation and dialogue are the most effective, and cheapest, tools for preventing and resolving armed conflicts. They are the core business of HD, a globally connected private diplomacy organisation that operates discreetly to help conflict parties settle their differences.{:}{:fr}La médiation et le dialogue constituent les outils les plus efficaces et les moins coûteux pour prévenir et résoudre les conflits armés. Ils sont au cœur de l’action de HD, organisation de diplomatie privée qui, grâce à des réseaux de contacts dans le monde entier, œuvre en toute discrétion pour aider les belligérants à régler leurs différends.{:}

{:en}Providing effective support to mediators can increase the chances of successfully preventing, mitigating and resolving conflicts and of sustaining peace after an agreement is signed. HD offers this support by giving mediators access to the latest conflict resolution expertise and experience.{:}{:fr}Appuyer efficacement le travail des médiateurs permet d’augmenter les chances de prévenir, atténuer et résoudre les conflits, mais aussi de maintenir la paix une fois qu’un accord a été signé. HD soutient les acteurs de la médiation en leur donnant accès à une expertise de pointe ainsi qu’aux expériences les plus récentes en matière de résolution des conflits.{:}

{:en}The Oslo Forum is the leading international network of conflict mediation practitioners. Co-hosted by the Norwegian Government and HD, the Oslo Forum convenes conflict mediators, peacemakers, high-level decision-makers and key peace process actors in a series of informal and discreet retreats.{:}{:fr}Le Forum d’Oslo est une série de rencontres informelles réunissant des médiateurs internationaux, hauts responsables politiques et autres acteurs des processus de paix. Le Forum leur offre un cadre discret et informel pour mener une réflexion sur les pratiques actuelles de la médiation, travailler ensemble au-delà des divergences institutionnelles et de points de vue, et faire progresser leurs négociations.{:}

{:en}As part of its conflict mediation and dialogue activities, and where political dialogue may be difficult or impossible, HD undertakes mediation on a humanitarian basis. Humanitarian mediation enables the parties in conflict to address key issues, such as safe access and protection of civilians, the special needs of women and children, displaced populations and any affected minority groups.{:}{:fr}Dans le cadre de ses activités de médiation, lorsque le dialogue politique se révèle difficile, voire impossible, HD entreprend des initiatives à vocation humanitaire. La médiation humanitaire permet aux belligérants d’aborder des problèmes majeurs tels que la protection des populations civiles et leur accès à l’assistance humanitaire, les besoins particuliers des femmes et des enfants, la question des personnes déplacées et celle des minorités affectées par le conflit.{:}

Nos activités

Depuis près de 20 ans, HD soutient des accords de paix dans le monde entier. L’organisation est actuellement engagée dans plus de 40 initiatives de dialogue et de médiation dans plus de 25 pays.

Notre organisation

HD est une organisation de diplomatie privée basée en Suisse et fondée sur les principes d’humanité, d’impartialité et d’indépendance.

À propos de HD

{:en}The Centre for Humanitarian Dialogue (HD) is a Swiss-based private diplomacy organisation founded on the principles of humanity, impartiality and independence. Our mission is to help prevent, mitigate, and resolve armed conflict through dialogue and mediation.{:}{:fr}Le Centre pour le dialogue humanitaire (HD) est une organisation de diplomatie privée basée en Suisse et fondée sur les principes d’humanité, d’impartialité et d’indépendance. Sa mission est d’aider à prévenir, atténuer et résoudre les conflits armés par le biais du dialogue et de la médiation.{:}

Le Conseil de fondation

{:en}As a Swiss non profit Foundation, HD is supervised by a Board, which serves on a voluntary basis. It sets the mission and the general policy of the Foundation and provides overall supervision of the development and implementation of the organisation’s programme and administration, as managed by the Senior Management Team and staff. {:}{:fr}HD est une fondation suisse à but non lucratif dont les activités sont supervisées par un Conseil de fondation qui définit la mission et la politique générale de l’organisation. Le Conseil supervise également le développement ainsi que l’administration et la mise en œuvre du programme d’activités de l’organisation, tel que conduits par les membres dirigeants et leur équipe.{:}

L’équipe

{:en}HD’s team has grown from a small group of 6 people in 1999 to more than 140 from over 40 different nationalities today, supervised by a 10 member Senior Management Team. The organisation is made up of individuals driven by meaningful objectives who find creative approaches to “getting things done” and are dedicated to making a difference in peace and mediation efforts. {:}{:fr}Composée d’un petit groupe de six personnes en 1999, l’équipe de HD compte aujourd’hui plus de 140 collaborateurs issus de 40 nationalités différentes, qui travaillent sous la supervision de 10 cadres dirigeants. L’organisation regroupe des individus animés par le sens de leur mission, qui recherchent des méthodes créatives pour « faire avancer les choses » et tiennent à contribuer aux efforts de paix et de médiation. {:}

Actualités

Signature d’un accord de paix entre les communautés Idourfane et Ibogolitane à la frontière entre le Mali et le Niger

Les communautés Idourfane et Ibogolitane des régions de Gao et Ménaka au Mali et de Tillabéry au Niger ont signé, mardi 20 novembre 2018 à Gao, un accord  mettant un terme au conflit meurtrier qui les oppose depuis plus d’une année.

Fruit d’une médiation menée par le Centre pour le dialogue humanitaire (HD), l’accord a été signé par six chefs communautaires Idourfanes et Ibogolitanes désignés par leur communauté du Mali et du Niger pour les représenter.

Par cet accord, les deux communautés s’engagent à :

  • Cesser les affrontements et condamner conjointement tout acte de violence susceptible d’être commis à l’avenir par l’un des membres de leur communauté ;
  • Se référer aux autorités compétentes du Mali et du Niger en cas de menaces ou d’attaques ;
  • Privilégier le recours aux mécanismes traditionnels de médiation pour prévenir et gérer leurs différends ;
  • Sensibiliser les jeunes et les leaders d’opinion à s’engager en faveur de la paix ;
  • Faciliter le retour des déplacés sur leurs sites d’origine ;
  • Présenter leurs condoléances aux familles des victimes du conflit  par la voix des chefs des deux communautés ;
  • S’opposer aux vols de bétail et aux pillages quel que soit la communauté du propriétaire, et faciliter les recherches des biens et animaux volés afin qu’ils soient restitués à leurs propriétaires ;
  • Faire un suivi régulier de la mise en œuvre du présent accord et en rendre compte de manière régulière auprès des communautés. 

Cet accord met un terme à plus d’une année d’affrontements intercommunautaires qui ont entraîné la mort d’une soixantaine de personnes au cours des six derniers mois. Le conflit,  qui trouve son origine dans une lutte pour l’accès aux ressources naturelles de la région, affecte actuellement neuf communes du Mali et quatre du Niger.

La médiation, initiée à la demande des communautés elles-mêmes, a rassemblé l’ensemble des parties ayant une influence sur le conflit, y compris les leaders de la communauté peulh, des représentants des femmes et des jeunes des communautés signataires, ainsi que les groupes armés ayant participé aux affrontements (CMA, Plateforme et MSA). Les autorités maliennes et nigériennes ont quant à elles été tenues étroitement informées de la médiation conduite par HD.

« Il est important que les communautés poursuivent un dialogue étroit avec les autorités maliennes et nigériennes afin de garantir la mise en œuvre et la pérennité de l’accord. Cette signature ne mettra pas fin du jour au lendemain aux violences entre les communautés mais constitue une base solide sur laquelle elles peuvent s’appuyer pour gérer leurs différends de manière négociée. » a déclaré Abdelkader Sidibé, Chef de mission de HD pour le Sahel.

Dans ce contexte fragile, HD apportera également son soutien au comité de suivi de la mise en œuvre de l’accord, institué lors de sa signature et composé de représentants des deux communautés.

L’accord de Gao s’inscrit dans le cadre des efforts de médiation déployés par HD en soutien à la stabilisation des régions frontalières entre le Mali, le Niger et le Burkina Faso.

HD souhaite exprimer sa gratitude au Royaume du Danemark pour son soutien à son action au Sahel.

***FIN***

Une copie de l’accord de Gao est disponible ici.

Pour plus d’informations, merci d’envoyer un email à pr@hdcentre.org.